Cit’action n° 5 pour agir

Philippe Lamblin Auteur Réalisateur Fiction

« Un jour nous abattrons les cloisons de notre prison. Nous parlerons à des gens qui nous répondront. Le malentendu se dissipera entre les vivants et les morts n’auront plus de secrets pour nous. Un jour nous prendrons des trains qui partent. »

Antoine blondin – L’humeur vagabonde (1955)

 

Antoine Blondin a raison. Il y a une opacité entre les êtres qui rend parfois nos relations difficiles, douloureuses même, inaccomplies.

Il y a chez chacun de nous des blessures qui aggravent encore notre difficulté à communiquer de manière fluide, claire, positive. Efficace. Nous interprétons, projetons, filtrons, imaginons. Nous sur-réagissons, accusons, perdons la maîtrise de nous-même éventuellement…

Une fois ce constat fait, il nous est cependant possible d’y remédier.

Nos conflits peuvent en effet devenir des sources d’apprentissages et de transformation. Nos difficultés relationnelles être une invitation à mieux se connaître. A mieux écouter. A mieux s’exprimer.

La qualité de nos relations dépend de la qualité de notre communication. Et j’ai la conviction, pour le constater chez mes clients, qu’avec du travail et de la patience, nous pouvons améliorer nos interactions avec les autres.
Jusqu’à retrouver la joie de partager avec eux le voyage.

Que puis-je faire pour améliorer ma communication interpersonnelle ?

Pourquoi pas suivre une formation dans ce domaine

Je reprendrai cette série de cit’actions à la rentrée, pour l’heure, je vous souhaite, chers lecteurs, des vacances reposantes et inspirantes.

 

Adresse

10 rue de Penthièvre
75008 Paris, FRANCE
+33 (0)6 11 85 42 78

Déclaration d’existence

datadock

N° 754191975

Obtnu auprès de la direction régionale du travail, de l’emploi et la formation profesionnelle (Préfecture d’île de France)

CONTACTEZ-NOUS

14 + 14 =