Mon chien, mon maître… en communication…

Version_définitive_Mon chien, mon maître… en communication…

Longtemps j’ai résisté. J’ai dit non.
A tous les arguments. Méchant papa.
Et puis un jour, j’ai craqué. J’ai dit oui à mes enfants.
Oui, d’accord on prend un chien à la maison. Un chiot.
Adorable.
Mais quel boulet !
Le sortir, le nourrir, l’éduquer, aller chez le véto et je vous passe le plus ingrat, le plus odorant.
J’ai regretté. Jamais je n’aurais dû céder. Comme si mes journées n’étaient pas assez remplies…

Et puis peu à peu, je me suis mis à l’aimer.
Bien sûr je continue de trouver ingrat de le sortir régulièrement, de devoir prévoir les sorties en fonction de lui, bref de m’en occuper ! (Bien que le reste de la famille soit fidèle à son engagement de prendre sa part).
Mais au-delà du fait que ce chien apporte un supplément de lien, une tendresse médiatrice à la famille, je dois avouer que ce boulet poilu commence à m’épater, à m’édifier même tant il vit les principes que je m’évertue à défendre depuis des années à travers ma formation «Communiquer efficacement et positivement avec les autres ».

Plus je passe du temps avec lui, plus il m’écoute, m’obéit, me fait confiance.
Plus je suis juste avec lui, plus il est posé, patient, reconnaissant.
Moins je le domine, plus je coopère avec lui, plus nos échanges sont riches. Ses regards touchants et expressifs. Sa présence attentionnée.
Plus je me connecte sensiblement avec lui, par le regard, la voix, le toucher, plus nous nous comprenons. Subtilement.
Bref plus je prends le temps d’établir une relation avec lui, plus nos échanges sont gratifiants et mes demandes satisfaites.

 

« La relation précède l’expertise » : ai-je coutume de dire lors de mes formations.
Cela est parfois entendue comme une formule idéaliste.
Pourtant aucun lien ne peut fonctionner durablement s’il ne se réduit qu’à une pure transaction utilitaire, fonctionnelle. Ou alors je n’obtiens de l’autre que le minimum. Jamais le meilleur de lui-même. Jamais ce qu’il serait prêt à donner si je n’avais osé la relation, si je n’avais pris le temps de la construire, de l’enrichir, de l’entretenir. 

Tous les commerciaux performants vous confirmeront la nécessité de créer une relation s’ils veulent bien vendre. Il n’y a pas d’autres moyens de créer la confiance même si la tentation est grande en ces temps impatients, uniquement centrés sur les résultats à court terme, de considérer le temps de la relation comme une perte de temps au regard des objectifs à atteindre…

 

Illusion de tous les process, protocoles, procédures, automatisations qui escamotent la relation.

 

Mon chien ne suivra jamais mes formations. Mais il me confirme que ce que nous y faisons n’est pas angélique. Mais fondé sur un ordre profondément naturel.

 

Recevez nos futures publications

:

Adresse

10 rue de Penthièvre
75008 Paris, FRANCE
+33 (0)6 11 85 42 78

Certification qualiopi
Feuille émargement digitale certifiée

Déclaration d'existence

datadock

N° 754191975

Obtenue auprès de la direction régionale du travail, de l'emploi et la formation professionnelle (Préfecture d'île de France)

CONTACTEZ-NOUS