Citaction n°26 : « Le repos intime est en réalité le suprême bien que nous puissions espérer. » Spinoza

Version_définitive_Spinoza

Dans son livre « L’accélération », Hartmut Rosa démontre avec brio que l’expérience majeure de la modernité est celle de l’accélération.

Chaque jour, tout devient toujours plus rapide. Rosa élabore même une théorie de l’accélération sociale qui met en relation l’accélération technique (celle des transports, de la communication, etc.), l’accélération du changement social (des styles de vie, des structures familiales, des affiliations politiques et religieuses) et l’accélération du rythme de vie, qui se manifeste par une expérience de stress et de manque de temps.

Crédit photo Olesya Grichina on Unsplash

« Hier encore, ma Mutuelle m’annonçait par écrit une augmentation des cotisations à cause de l’accroissement des pathologies mentales, notamment le « burn-out », expression pudique pour désigner une forme de dépression qui est devenue, selon l’OMC, la première cause de maladie, avant les maladies cardio-vasculaires.

Dans ce contexte qui nous éprouve tous, particulièrement en milieu urbain, je propose de plus en plus aux clients que je coache de faire une pause au début de nos séances. Et ensuite, lors de leurs journées. Savoir prendre quelques minutes ici et là pour refaire son énergie (« faire du jus » disent les athlètes de haut niveau) retrouver son unité, respirer tranquillement. Ne rien faire.

Grâce à un exercice très simple de réceptivité élaboré par le docteur Vittoz, mes clients prennent ainsi le temps de souffler, de se reconnecter à leurs sensations, à leur intériorité. Le temps se ralentit enfin… Ils retrouvent de la disponibilité, de la créativité.

 

Depuis longtemps le docteur Christophe André, dont voici une des ses méditations guidées, met en lumière l’impact positif de la méditation sur le cerveau.

L’imagerie cérébrale nous permet d’ailleurs de le constater clairement. La faculté de médecine de Strasbourg a même ouvert un département consacré à la méditation récemment.

Méditation, un autre mot pour dire repos. Retour à soi.

Se reconnecter à tout son être souvent enfermé (« réfugié » pourrait-on dire, même si c’est une mauvaise stratégie) dans le mental.

Faites des pauses. Essayez.

Ce n’est pas seulement bon, revigorant, surprenant, ça devient nécessaire pour garder un rythme sain et ne pas se laisser dévorer par l’accélération.

Pause.

Recevez nos futures publications

:

Adresse

10 rue de Penthièvre
75008 Paris, FRANCE
+33 (0)6 11 85 42 78

Déclaration d’existence

datadock

N° 754191975

Obtenue auprès de la direction régionale du travail, de l’emploi et la formation profesionnelle (Préfecture d’île de France)

CONTACTEZ-NOUS